Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

L'ostéopathie se pratique par des techniques de manipulation afin de soigner une grande variété d'affections. L'idée de base repose sur le fait que le corps a la capacité de se guérir par lui-même et que toute perte de mobilité ou de motilité naturelle ou traumatique des structures et des fluides de l'organisme induit des dysfonctionnements et donc des douleurs. À la fois art et science, l'approche ostéopathique considère l'individu comme un tout devant être évalué dans son ensemble.

Il existe diverses approches ostéopathiques selon les besoins précis de chaque patient. Celles-ci ont été traditionnellement regroupées en quatre techniques principales (crânienne, structurelle/articulaire, viscérale, fasciale),  mais aucune d'entre elles ne pourrait être pratiquée isolément des autres. À partir de celles-ci découlent d'autres approches adaptées aux champs à traiter, comme l'occlusion de la mâchoire, la posture, l'équilibre, la gynécologie, la pédiatrie, l'obstétrique, etc.

Le but du traitement ostéopathique est de soigner les affections en tentant de découvrir l'origine des tensions et des lésions en libérant les blocages pour aider le corps à retrouver son mouvement et sa santé. Traiter la cause et non pas uniquement les symptômes. Comme disait Still, le Père fondateur, « Il faut traiter le patient, non la maladie ».

Qu'est-ce que l'acupuncture ?


Maintenant pratiquée à travers le monde, l’acupuncture connaît, depuis quelques décennies, un essor extraordinaire. Elle s'intègre maintenant très bien avec la médecine occidentale et de plus en plus de médecins n'hésitent plus à diriger leurs patients vers l'acupuncture.

L’acupuncture présume l'existence d’une énergie vitale circulant partout dans le corps. Cette énergie est appelée le « Qi » circule par un réseau de canaux appelés méridiens. Le corps est en équilibre et se retrouve dans un état de bien-être optimal lorsque l’énergie circule de façon harmonieuse et régulière.

Lorsque l’énergie ne circule pas librement, une variété de malaises peuvent apparaître, comme la fatigue, les troubles digestifs, les migraines, les douleurs musculaires ou articulaires, l’insomnie et les allergies.

Le but du traitement consiste à stimuler avec de très fines aiguilles des points précis sur le corps afin de remettre en mouvement l’énergie bloquée, de dégager les obstructions dans la musculature et de revitaliser l’organisme.

Les bienfaits de l’acupuncture sont de plus en plus reconnus pour prévenir et traiter certaines maladies et s’adressent tant au traitement de malaises, de blessures spécifiques ou chroniques, que pour la prévention de l’apparition de douleurs ou d’autres problématiques variées.

Qu'est-ce que la physiothérapie ?


La physiothérapie est une discipline de la santé intervenant au niveau de la prévention et promotion de la santé, de l’évaluation, du diagnostic, du traitement et de la réadaptation des déficiences et incapacités touchant les systèmes neurologique, musculosquelettique et cardiorespiratoire de la personne.

En d’autres termes, la physiothérapie traite les limitations fonctionnelles découlant de blessures et de maladies affectant les muscles, les articulations et les os, ainsi que les systèmes neurologique (cerveau, nerfs, moelle épinière), respiratoire (poumons), circulatoire (vaisseaux sanguins) et cardiaque (cœur).

Le rôle de la physiothérapie est d’aider à recouvrer le maximum de ses capacités physiques en fonction de son propre potentiel de récupération. Pour y parvenir, les professionnels de la physiothérapie utilisent une variété de modalités de traitement, telles que des techniques manuelles, les exercices, l’électrothérapie, l’hydrothérapie et la thermothérapie (glace ou chaleur).

Ces interventions, axées sur l’autoresponsabilisation du client, permettent d’acquérir des capacités physiques nécessaires à l’intégration sociale, aux activités de la vie quotidienne et à l’accomplissement d’un travail, d’un loisir ou d’un sport.

Qu'est-ce que l'Ayurveda ?


La médecine ayurvédique, issue de la tradition indienne, est considérée comme la plus ancienne médecine holistique du monde.

LA MÉDECINE AYURVÉDIQUE
L’exercice de la médecine ayurvédique implique de soigner le malade, non la maladie. Après un bilan ayurvédique personnalisé, le praticien détermine le type de traitement à mettre en place. Fondé sur la diététique, la phytothérapie, le massage ayurvédique, la méditation, la respiration, le yoga ou le chant, ce traitement va vous aider à rétablir et à maintenir l’équilibre entre votre corps et votre esprit…

DE L’INDE À LA FRANCE
En Inde, toutes ces techniques sont enseignées à l’université ; il existe des pharmacies, des cliniques, des centres ayurvédiques. Néanmoins, la pratique de l’Ayurveda en France ne se concentre aujourd’hui que sur l’aspect " bien-être " de la discipline… Discipline pourtant reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme étant une médecine à part entière…