L'ostéopathie


Le but ultime de l'ostéopathie est de rééquilibrer le corps dans sa mobilité et sa motilité, et ce, dans toutes les sphères corporelles. L'ostéopathie vise à libérer le corps de ses inconforts et tensions, à l'aider à retrouver sa liberté de mouvement et à l'aider à tendre vers son homéostasie naturelle.

Il existe diverses approches ostéopathiques selon les besoins précis de chaque patient. Celles-ci ont été traditionnellement regroupées en quatre techniques principales (crânienne, structurelle/musculosquelettique, viscérale et fasciale),  mais aucune d'entre elles ne pourrait être pratiquée isolément des autres. À partir de celles-ci découlent d'autres approches adaptées aux champs à traiter, comme l'occlusion de la mâchoire, la posture, l'équilibre, la gynécologie, la pédiatrie, l'obstétrique, etc.

Le but du traitement ostéopathique est de soigner les affections en tentant de découvrir l'origine des tensions et des lésions en libérant les blocages pour aider le corps à retrouver son mouvement et sa santé. Traiter la cause et non pas uniquement les symptômes. 

L'acupuncture


Maintenant pratiquée partout dans le monde, l’acupuncture connaît un essor extraordinaire. De nos jours, elle s'intègre très bien avec la médecine occidentale et en complément de traitements plus conventionnels.

Les bienfaits de l’acupuncture sont de plus en plus reconnus pour prévenir, soulager ou guérir plusieurs problèmes de santé et s’adresse tant au traitement de malaises, que de blessures spécifiques ou chroniques.

Issue de la médecine traditionnelle chinoise, cet art thérapeutique consiste à stimuler des points précis du corps à l’aide de fines aiguilles afin de remettre en mouvement l’énergie bloquée, d’augmenter la circulation sanguine, de dégager les obstructions dans la musculature et de revitaliser l’organisme. Elle favorise la respiration, la digestion et l’élimination, renforce le système immunitaire, équilibre le sommeil et contribue grandement à réduire le stress.

De plus, il n’est pas nécessaire d’attendre que la maladie apparaisse pour consulter. Les périodes de stress, de fatigue et les changements de saison sont tous des moments propices pour recevoir des traitements préventifs et pour augmenter votre vitalité et votre système immunitaire.

La physiothérapie


La physiothérapie est une discipline de la santé intervenant au niveau de la prévention et promotion de la santé, de l’évaluation, du diagnostic, du traitement et de la réadaptation des déficiences et incapacités touchant les systèmes neurologique, musculosquelettique et cardiorespiratoire de la personne.

En d’autres termes, la physiothérapie traite les limitations fonctionnelles découlant de blessures et de maladies affectant les muscles, les articulations et les os, ainsi que les systèmes neurologique (cerveau, nerfs, moelle épinière), respiratoire (poumons), circulatoire (vaisseaux sanguins) et cardiaque (cœur).

Le rôle de la physiothérapie est d’aider à recouvrer le maximum de ses capacités physiques en fonction de son propre potentiel de récupération. Pour y parvenir, les professionnels de la physiothérapie utilisent une variété de modalités de traitement, telles que des techniques manuelles, les exercices, l’électrothérapie, l’hydrothérapie et la thermothérapie (glace ou chaleur).

Ces interventions, axées sur l’autoresponsabilisation du client, permettent d’acquérir des capacités physiques nécessaires à l’intégration sociale, aux activités de la vie quotidienne et à l’accomplissement d’un travail, d’un loisir ou d’un sport.

Les approches complémentaires

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle est une approche spécifique de la physiothérapie axée sur des mobilisations et manipulations articulaires dans le but de maximiser la mobilité et la capacité fonctionnelle articulaire. 

La majorité des gens avec des douleurs ou dysfonctions articulaires bénéficieront de la thérapie manuelle. La thérapie manuelle est jumelée avec des exercices pour optimiser les effets des traitements et maximiser la mobilité articulaire et la force musculaire.

Pour plus d’information veuillez visiter manippt.org.

Kinésithérapie

Incluant des principes de thérapie manuelle

Une thérapie manuelle, moderne et scientifique, inspirée du massage suédois et basée sur les principes de la biomécanique visant à libérer le mouvement et traitant les pathologies dans un système de globalité. Elle met l'accent sur un travail musculaire et articulaire de précision visant à créer de l'espace dans les tissus, entre autres par des mobilisations passives ou actives. Un travail corporel qui respecte la mécanique du corps, cherchant à la recréer et à l'équilibrer lors de certains désordres. C'est donc une approche qui vise le rétablissement d'une gestuelle fonctionnelle, libre et sans douleur.

Ostéodynamie

« La conscience de l’os, essentielle à l’acquisition d’un toucher profond et efficace. »

Une approche ciblant le travail des chaînes musculaires, la « reprogrammation » des bons points fixes des muscles et la libération du mouvement articulaire le tout basé sur la conscience de l’os. Elle vise principalement à réaligner les différents segments osseux et à rétablir l’équilibre des tensions musculaires pour ainsi pouvoir repositionner le corps en une position dite coordonnée.

Par ses mobilisations et mouvements de correction, elle peut permettre aux os de retrouver leurs places, aux muscles leurs fonctions et au corps l’usage d’une bonne coordination.

Chaînes Musculaires GDS

Approche psycho-comportementale

Une approche tant préventive que thérapeutique qui base ses interventions sur la notion fondamentale du terrain prédisposant.  Le corps forme une unité dont toutes les parties sont interdépendantes, les muscles et leurs enveloppes organisées en chaînes les relient entre elles. Nos émotions, nos sentiments, notre manière d’être et notre vécu s’expriment au travers de ce système qui influence nos gestes et notre posture et nous situe dans une communication non verbale avec l’environnement.

Les chaînes musculaires, quand elles sont souples et bien accordées, assurent notre unité et notre adaptabilité pour faire face aux nécessités de la vie. Dans l’excès, elles peuvent devenir chaînes de tension myofasciales emprisonnant le corps dans une attitude rigidifiée. Ce phénomène, lorsqu’il se répète et se prolonge dans le temps, marque le corps d’empreintes spécifiques et détermine de manière progressive une cascade de dysfonctions articulaires, en résulte un terrain fragilisé.

Méthode Mézières

Approche posturale et étirements globaux

Conçue pour être effectuée de manière individuelle, elle traite le patient sous une perspective globale. Parmi un travail postural basé sur des exercices d'étirements actifs globaux, Mézières rééquilibre les différentes chaînes articulaires et musculaires en améliorant la posture et en soulageant la douleur.

La statique et les mouvements de l'être humain sont effectués grâce à l'action conjointe des os, des articulations et des muscles. Cette biomécanique globale est développée grâce au système de chaînes articulaires et musculaires, qui sont déséquilibrées particulièrement dans chaque personne et qui, avec le temps, peuvent être l’origine de beaucoup de lésions.

Le traitement prétend restituer la mobilité globale des chaînes articulaires d’une manière progressive, en équilibrant la respiration, en étirant les chaînes musculaires raccourcies, en améliorant la conscience corporelle et toujours avec la participation active du patient. Outre son action thérapeutique au niveau du dos et d'autres dysfonctions de l'appareil locomotif, Mézières a une vocation éducative et préventive, en permettant une réharmonisation du schéma corporel.