Annie Boucher DO Osteopathe

Pour prendre rendez-vous,
communiquez par téléphone au
514 717-1638

 

Annie Boucher, D.O.

Ostéopathe


Thérapeute déterminée et minutieuse, Annie aborde le corps avec une approche bien personnelle inspirée et teintée de son expérience en ostéodynamie, en masso-kinésithérapie, en thérapie manuelle et en réadaptation physique.

De par l'ostéopathie, elle est qualifiée en approches cranio-sacrée, viscérale, fasciale et squelettique (mobilisation). Elle ajoute à cela des approches en thérapie manuelle (tête, bassin, membres), en chaînes musculaires et en ostéodynamie.

Sa clientèle est très variée : adultes, femmes enceintes et personnes âgées. Post-trauma (fracture, etc),  récupération de blessures sportives, soulagement de symptômes liés aux migraine, céphalée, commotion cérébrale, accident, condition chronique, etc. 

Parmi ses nombreux champs d’expertise, un intérêt personnel pour la compréhension de la biomécanique pousse Annie à poursuivre diverses formations. Présentement, elle poursuit sa formation en Méthode G.D.S. : approche posturale en chaînes musculaires (2017-19).

Annie parle couramment français et anglais. Elle est membre de l’association Québécoise des Ostéopathes, de l'Association Canadienne des Thérapeutes en Médecines Douces et est accréditée Croix Bleue (FAC).

  • Co-auteure mémoire « L'importance du diaphragme dans les dysfonctions vertébro-hépatiques » (2015)
  • Co-chercheure du mémoire « L'Ostéopathie et le contrôle des symptômes de l'asthme chez l'adulte » (2014)
  • Aide à l'élaboration du manuel pratique pour la formation d'ostéopathie viscérale de l'AOM (2011-12)
  • Dissections anatomiques multiples - Université de Trois-Rivières (2009-12)
  • Assistante de formation en massothérapie, en anatomie et en ostéodynamie (2005-08)
  • Ostéodynamie - CERA (2007-08)
  • Anciennement thérapeute en réadaptation physique (TRP) (2005-2007)

Buts de l'ostéopathie

Rééquilibrer le corps dans sa mobilité et motilité, et ce, dans toutes les sphères corporelles. L'ostéopathie vise à libérer le corps de ses inconforts et tensions, à l'aider à retrouver sa liberté de mouvement et à l'aider à tendre vers son homéostasie naturelle, autant que possible.

Les différentes approches

Kinésithérapie

Incluant les principes de réadaptation physique et de thérapie manuelle

Une thérapie manuelle, moderne et scientifique, inspirée du massage suédois et basée sur les principes de la biomécanique visant à libérer le mouvement et traitant les pathologies dans un système de globalité. Elle met l'accent sur un travail musculaire et articulaire de précision visant à créer de l'espace dans les tissus, entre autres par des mobilisations passives ou actives. Un travail corporel qui respecte la mécanique du corps, cherchant à la recréer et à l'équilibrer lors de certains désordres. C'est donc une approche qui vise le rétablissement d'une gestuelle fonctionnelle, libre et sans douleur.

Myofascial

Cette approche consiste en une série de techniques manuelles qui traitent les enveloppes musculaires (myofascias). Au cours d'un relâchement myofascial, le thérapeute localise des adhérences et applique une pression glissée pour étirer les tissus dans le sens de l'adhérence. Les manœuvres sont profondes et favorisent l'assouplissement des tissus myofasciaux s'insérant sur l'os qui sont devenus enraidis et qui ont perdu leur efficacité à la suite de blessures, de fatigue ou de surmenage.

Énergie Musculaire

Faire travailler activement le corps pour qu'il se réharmonise de lui-même.
Syn.: Active Release Technique (A.R.T), Contracter-Relâcher

Cette approche de type myotensif est un mode d'étirement musculaire utilisé tant en ostéopathie qu'en kinésithérapie. Elle est utilisée lors de rétraction ou de contracture d'un muscle responsable d'une restriction de mobilité « x ». Le thérapeute use des phénomènes de relaxation post-isométrique et d'inhibtion réciproque pour travailler les fibres musculaires et reprogrammer la musculature en dégageant les adhésions ou les fibroses présentent dans les tissus.

Brièvement, il s'agit d'étirer passivement le muscle ciblé suite à une contraction dite isométrique du muscle lui-même ou de son antagoniste à quelques reprises. Le but étant de rétablir la texture optimale, le mouvement et la fonction du tissu mou et de dégager les nerfs et vaisseaux sanguins pris dans les tissus.

Ostéodynamie

« La conscience de l’os, essentielle à l’acquisition d’un toucher profond et efficace. »

Une approche ciblant le travail des chaînes musculaires, la « reprogrammation » des bons points fixes des muscles et la libération du mouvement articulaire en basée sur la conscience de l’os. Elle vise principalement à réaligner les différents segments osseux et à rétablir l’équilibre des tensions musculaires pour ainsi pouvoir repositionner le corps en une position dite coordonnée.

Par ses mobilisations et mouvements de corrections, elle peut permettre aux os de retrouver leurs places, aux muscles leurs fonctions, au corps l’usage d’une bonne coordination.

Thérapie Crânienne

Incluant les principes de fasciathérapie

Cette approche a pour objectif d’évaluer et d’améliorer le fonctionnement du système crânio-sacré (crâne, sacrum, méninges, liquide céphalo-rachidien) grâce à un toucher très doux dit de détente. Les os du crâne sont étroitement liés les uns aux autres par des aponévroses, des muscles, le cuir chevelu, la dure-mère et autres structures. Ces éléments peuvent restreindre la mobilité des os du crâne (de l’ordre de l’infime) et perturber l’équilibre.

Les fascias, ou aponévroses, sont les enveloppes du corps. Ils sont omniprésents et se répandent dans l’organisme tels une toile d’araignée et le relient de la tête aux pieds et de la superficie à la profondeur. Les fascias ont une capacité de crispation complètement autonome et peuvent subir des blocages. La fasciathérapie vise à localiser et mobiliser ces blocages par des pressions précises en mouvements lents et organisés et à relancer le mouvement interne dans les tissus.

Thérapie Viscérale

La manipulation viscérale est une approche pour évaluer et traiter les organes du corps, leurs moyens d’attache (ligaments) et les structures qui les entourent. Dans le cas d'une santé optimale, tous les organes sont libres de bouger entre eux et peuvent travailler à leur plein potentiel. Les liens entre les organes sont considérés comme des articulations. Entre ces articulations, différentes dysfonctions peuvent prendre place, on parle alors de restrictions viscérales.

Les conséquences de ces restrictions peuvent être la diminution de mouvement des fascias, des os et muscles qui entourent ces organes. Ceci peut mener à des irritations chroniques, à une lenteur et fatigue des différents systèmes. Des tensions anormales entre les organes et les articulations peuvent être la cause de diverses douleurs insoupçonnées.

Chaînes Musculaires G.D.S.

Une approche tant préventive que thérapeutique qui base ses interventions sur la notion fondamentale du terrain prédisposant.  Le corps forme une unité dont toutes les parties sont interdépendantes, les muscles et leurs enveloppes organisées en chaînes les relient entre elles. Nos émotions, nos sentiments, notre manière d’être et notre vécu s’expriment au travers de ce système qui influence nos gestes et notre posture et nous situe dans une communication non verbale avec l’environnement.

Les chaînes musculaires, quand elles sont souples et bien accordées, assurent notre unité et notre adaptabilité pour faire face aux nécessités de la vie. Dans l’excès, elles peuvent devenir chaînes de tension myofasciales emprisonnant le corps dans une attitude rigidifiée. Ce phénomène, lorsqu’il se répète et se prolonge dans le temps, marque le corps d’empreintes spécifiques et détermine de manière progressive une cascade de dysfonctions articulaires, en résulte un terrain fragilisé.

En suivant un fil conducteur propre à la méthode G.D.S., l’approche psycho-comportementale propose un processus d’unification de la personne. 


 

Quoi et qui peut être soulagé en ostéopathie

Vous avez des inconforts
et/ou des tensions causés par :

  • une mauvaise posture de travail
  • des mouvements répétitifs
  • une blessure, une fracture consolidée
  • une chute, un accident
  • un faux mouvement
  • une commotion cérébrale
  • une cicatrice problématique
  • des troubles de digestion mineurs
  • etc.


Vous êtes :

  • trop sédentaire ou incapable de vous arrêter
  • stressé voir fatigué
  • musicien
  • athlète ou sportif
  • enceinte
  • en attente ou avez subi une chirurgie 
  • etc.


                

 

Pour prendre rendez-vous, communiquez par téléphone au
514 717-1638

 


Questions ou commentaires ?

Pour davantage d'informations, contactez-moi !

 

© 2018 Clinique Santé Ostéokiné